Module 3 | Faire preuve d’esprit d’entreprise dans la vie quotidienne pour favoriser la pensée créative

Current Status
Not Enrolled
Price
Closed
Get Started

Description du cours

Dans ce module, les parents apprennent des stratégies de pensée créative et critique en développant et en entraînant des compétences efficaces pour aborder les questions, les problèmes et les défis de la vie quotidienne sous un angle nouveau, d’une manière que l’on appelle “penser hors des sentiers battus”. Être créatif et capable de sortir des sentiers battus est généralement considéré comme une capacité innée, un talent que l’on a ou que l’on n’a pas (N.B. la créativité est également abordée dans le module 5).

Cependant, comme l’ont montré plusieurs chercheurs, la pensée créative et la pensée critique peuvent être considérées comme des compétences que chacun peut développer et améliorer grâce à diverses techniques et pratiques et qui peuvent devenir des clés essentielles pour réussir dans nos vies. Il est tout à fait possible de développer des aptitudes à “sortir des sentiers battus”. Tout le monde a le potentiel pour le faire et les parents peuvent jouer un rôle fondamental dans la formation de cette compétence chez leurs enfants.

Mais, que signifie réellement “sortir des sentiers battus”?

Sortir des sentiers battus, c’est la capacité de penser différemment. Cela signifie avoir la capacité de regarder quelque chose sous différents angles et de penser que l’on peut faire quelque chose de nouveau en évitant les solutions les plus évidentes et orthodoxes. Mais pour cela, il faut aborder les choses sous des angles différents en rassemblant des informations et des idées d’une manière nouvelle et innovante.

L’origine de la métaphore “sortir des sentiers battus” vient du quiz “Les 9 points” : lorsque vous dessinez 9 points régulièrement espacés de 3 x 3 comme dans l’image ci-dessous, vous devez les relier par 4 lignes sans jamais lever le stylo du papier. Ce quiz a été inventé entre les années 1970 et 1980 lorsque des groupes de conseil en gestion ont commencé à utiliser une énigme particulière appelée “l’énigme à neuf points”, tirée d’un livre de Sam Lloyd paru en 1914 et intitulé Cyclopaedia of Puzzles. Pour trouver une solution, vous devez littéralement “sortir” du diagramme carré (boîte) représenté par les points disposés en 3×3 :

Cette boîte est le symbole de la pensée conventionnelle. Sortir de ce périmètre, c’est regarder la réalité d’une manière non conventionnelle. Depuis l’enfance, nous sommes tous encouragés à sortir des sentiers battus, mais nous ne comprenons guère ce que cela signifie. Le puzzle à neuf points est une puissante métaphore visuelle qui nous aide à comprendre le concept et à changer notre façon de voir les choses. Si vous développez, améliorez et pratiquez les compétences de “réflexion hors des sentiers battus”, vous deviendrez un véritable “penseur créatif” et… :

  1. un bon communicateur
  2. une personne ouverte d’esprit
  3. un résolveur de problèmes
  4. un penseur flexible et analytique
  5. un bon planificateur
https://inkbotdesign.com/creative-thinking/

Il est essentiel d’apprendre à nos enfants à sortir des sentiers battus afin qu’ils deviennent plus dynamiques et flexibles, capables de résoudre des problèmes et de s’adapter aux changements numériques, sociaux et culturels rapides qui se produisent tout autour de nous.

La pensée créative et la pensée critique sont des éléments clés de l’enseignement de l’entrepreneuriat car elles permettent le développement de processus intéressants et favorisent un état d’esprit véritablement entrepreneurial, comme la réflexion sur la manière d’améliorer une expérience, un produit ou un service. L’éducation à l’esprit d’entreprise va au-delà de la création d’une entreprise et donne aux enfants la vision nécessaire pour saisir et transformer des opportunités de toutes sortes. Il s’agit de rendre les enfants plus aptes à anticiper et à réagir aux changements sociétaux.

C’est une chose de développer ce processus cognitif analytique et innovant, mais il est tout aussi important de développer la capacité de transformer ces idées en actions organisées. C’est à ce moment-là que la capacité à planifier et à gérer devient importante, ce que nous aborderons dans la deuxième partie de notre module.

Lorsque nous parlons de planification et de gestion, nous entendons la capacité à fixer des objectifs et des priorités, à organiser les ressources pour l’avenir et à répartir les responsabilités de manière appropriée et efficace. Cela signifie être capable de planifier et de réaliser différents types d’activités, d’optimiser les coûts et les revenus, de gérer efficacement les ressources allouées, de respecter les engagements et les délais et d’évaluer l’efficacité du travail effectué.

  •  “La planification est généralement interprétée comme un processus d’élaboration d’une stratégie visant à atteindre les objectifs [] souhaités, à résoudre les problèmes et à faciliter l’action” (Mitchell 2002, 6).
  • ” La gestion fait référence au contrôle et à la planification des détails ” (Bauer 1998). Grâce à une utilisation judicieuse des ressources disponibles, des décisions réelles sont prises et des actions sont menées pour atteindre les objectifs ” (Storey 1960).

La planification et la gestion en tant que compétence peuvent être décomposées en différentes lignes d’apprentissage – celles-ci peuvent être incluses dans les programmes scolaires afin de garantir que les jeunes développent différents aspects de la compétence :

  • Fixer des objectifs
  • Planification et organisation
  • Élaboration de plans durables
  • Fixer des priorités
  • Suivi de leurs progrès
  • Être flexible et s’adapter aux changements

Les compétences en matière de planification et de gestion sont très importantes pour les enfants. À l’école, l’organisation est essentielle pour garder le contrôle des tâches, des projets et des programmes d’études. Par conséquent, l’idée d’organisation peut sembler lourde pour de nombreux enfants. Bien entendu, personne ne naît avec des compétences en matière de gestion, de planification et d’organisation, car celles-ci font partie d’un ensemble de compétences évolutives qui se développent progressivement, à mesure que les enfants grandissent.

C’est pourquoi il peut être utile d’apprendre aux enfants à s’organiser, en commençant par les loisirs et les activités extrascolaires. Apprendre à organiser ce qu’ils aiment peut les aider à prendre de bonnes habitudes, qu’ils pourront ensuite appliquer à l’école, au travail et à la vie en général. L’adulte peut appliquer des stratégies et des outils pour permettre à l’enfant de développer et d’affiner ces compétences, l’aidant ainsi à gérer efficacement sa vie quotidienne.